Industry

EBENES

Description
EBENES
Categories
Published
of 8
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Related Documents
Share
Transcript
  M I N I S T È R E D E L’ E N S E I G N E M E N T S U P É R I E U R E T D E L A R E C H E R C H E  1 ÉBÉNES « É tude des B ois É gyptiens : N ature, E mplois, S auvegarde » Inscription éventuelle dans des actions de plus longue durée Ancien projet ou action spécifique de l'Ifao, chantiers ou programmes passés ou présents de l'Ifao, du réseau des EFE, des Umifre(s) ou autres collaborations... Le programme ÉBÉNES s’inscrit dans la continuité du projet PÉRCÉA Bois (Projet d’Étude et de Restauration des Collections Égyptiennes Anciennes, Bois) développé à l’ Ifao depuis 2018. Ce projet est en outre étroitement lié au chantier Ifao de Deir el-Medina (dir. C. Larcher).  Format envisagé de votre proposition (Une seule réponse possible). Rappel : Les opérations de terrain   consistent pour l’essentiel en chantiers  archéologiques, mais peuvent aussi comprendre les études de matériel conservé in situ ou en magasins. Les programmes  sont des opérations pluriannuelles, mobilisant autour d’un thème clair les membres de la communauté scientifique internationale intéressés à  celui-ci ; un p rogramme dispose de ce fait de financements multiples et s’inscrit dans le  cadre de collaborations institutionnelles. Les projets  sont accordés pour un ou deux ans, reçoivent un budget limité et sont destinés à monter un programme, notamment au moyen de re ncontres, journées d’études, missions de terrain, analyses préliminaires,  contacts avec les laboratoires de recherche et autres institutions académiques. Ils servent à préparer une réponse à des appels à financement de la recherche, de type ANR ou ERC. Enfin, les actions spécifiques  sont des opérations ponctuelles avec un objectif limité (publication, rencontre scientifique, etc.), pour un an éventuellement renouvelable. - Opération de terrain - Programme - Projet - Action spécifique  Années de fonctionnement prévues Plusieurs réponses possibles. - 2020 - 2021 - Au-delà du quinquennal  M I N I S T È R E D E L’ E N S E I G N E M E N T S U P É R I E U R E T D E L A R E C H E R C H E  2  Acteurs engagés dans l'opération Gersande Eschenbrenner Diemer, Egyptologue, chercheuse associée Laboratoire HiSoMA UMR 5189, gersandeschen@gmail.com  Anita Quiles, Responsable du pôle archéométrie, IFAO, le Caire, aquiles@Ifao.egnet.net   Cédric Larcher, Responsable du service Archives et Collections, IFAO, le Caire, clarcher@Ifao.egnet.net  Julien Auber de Lapierre, Coptologue, École Pratique des Hautes Études, École du Louvre, Paris, auberdl@gmail.com  Victoria Asensi Amoros, Egyptologue, Expert micrographe des bois, directrice de Xylodata SARL, Paris, victoria.asensi@free.fr Valérie Schram, Papyrologue, Collège de France, Paris, valerie_schram@yahoo.fr  Dean Sully, Directeur du pôle de conservation et restauration, Institute of Archaeology, University College of London, d.sully@ucl.ac.uk  Jan Dariusz Cutajar, conservateur-restaurateur indépendant, jan.cutajar.13@alumni.ucl.ac.uk Stephen Quirke, Égyptologue, Institute of Archaeology, University College of London, s.quirke@ucl.ac.uk Julie Dawson, Conservateur en chef, Fitzwilliam Museum, Cambridge, jd110@cam.ac.uk  Jennifer Marchant, Conservateur, Fitzwilliam Museum, Cambridge, jlm79@cam.ac.uk  Moamen Othman, Directeur de la conservation-restauration, Musée Égyptien, le Caire, othmanmoamen@gmail.com  Marilina Betrò, Professeur d’Égyptologie, Dipartimento di Civiltà e Forme del Sapere, Université de Pise, marilina.betro@unipi.it   Anna Giulia de Marco, doctorante en égyptologie, Université de Pise/Museo Egizio, annagdemarco@gmail.com Lisa Sartini, doctorante en égyptologie, Université de Pise, lisa.sartini1@gmail.com  Partenariats scientifiques envisagés University College of London, Institute of Archaeology, Londres.  M I N I S T È R E D E L’ E N S E I G N E M E N T S U P É R I E U R E T D E L A R E C H E R C H E  3 The Fitzwilliam Museum, Cambridge. Université de Pise, Dipartimento di Civiltà e Forme del Sapere. Museo Egizio Musée égyptien du Caire Musée du Louvre Musée du Vatican The British Museum The Petrie Museum Université de Jaen, Espagne (mission archéologique de Qoubbet el-Hawa dirigée par A. Jimenez-Serrano) Schweizerisches Institut für Ägyptische Bauforschung und Altertumskunde in Kairo (mission archéologique d’ Éléphantine dirigée par C. Von Pilgrim) Misr University for Science and Technology Jodrell Laboratory, Kew Gardens International Culture Wood Society (ICWS) International Union of Forest Research Organization (IUFRO) Co-financements Financements acquis : Marie Curie Fellowship : 2000 euros Solidarité Orient, prof. Ch. Cannuyer : 2500 euros (12500 euros au total sur une durée de 5 ans) Baouit (musée du Louvre) : 2500 euros Xylodata SARL : 3000 euros Financements demandés : The Fitzwilliam Museum : 1500 euros (en attente de réponse) Financements envisagés pour 2020 : American Research Center in Egypt (ARCE) : (Antiquities Endowment Fund, Conservation, Excavation, Preservation,and Presentation , montant demandé 100 000 $) Agan Khan Trust for Culture The British Council UNESCO : en cours de montage pour la conservation des bois égyptien incluant l’ensemble des problématiques dont bois immergés (en collaboration avec le Ministère des Antiquités égyptiennes) Date envisagée pour le début de votre opération scientifique en 2020 Attention, il s'agit des dates prévues pour 2020, pas des dates effectives de 2019. Pour les opérations de terrain, indiquez la date demandée d'ouverture de chantier ou de travail dans les magasins. Pour les colloques, journées d'étude, travail dans les archives et collection, etc., faites en sorte que les dates de début et de fin délimitent une plage avec la meilleure approximation possible de la période que vous souhaitez.  M I N I S T È R E D E L’ E N S E I G N E M E N T S U P É R I E U R E T D E L A R E C H E R C H E  4 Date envisagée de fin d'opération scientifique Attention, vérifier que l'année est bien 2020 et pas 2019, le formulaire indique par défaut des dates en 2019, il faut les modifier. Perspectives scientifiques Chaque rubrique doit être renseignée par un texte ne dépassant pas 400 mots, soit environ 3000 caractères  Argumentaire scientifique L’Égypte offre deux conditions idéales qui expliquent l’abondance du matériel en bois : une forte densité de population humaine qui a généré une production et un usage du bois continu, et des conditions climatiques hyperarides qui ont favorisé son excellente conservation. Par extension, la position stratégique de l’Égypte offre l’opportunité d’avoir une meilleure connaissance des échanges liés au bois du monde Méditerranéen à la Corne de l’Afrique. Privilégiant une approche diachronique, le programme ÉBÉNES  propose de développer une étude globale et pluridisciplinaire du matériau bois en Égypte afin d’identifier les réseaux économiques et artistiques qui régissent son utilisation au fil du temps. Outre les analyses archéométriques amenées à être conduites sur un vaste corpus d’objets en bois issu de missions archéologiques et de collections muséales (analyses des matériaux, tracéologie, dendromorphologie, dendrochronologie et ddatation par le C14), ÉBÉNES sollicitera les différentes spécialités des collaborateurs du programme pour recontextualiser le matériel au sein des grandes périodes historiques, ÉBÉNES poursuivra et élargira ainsi les travaux menés dans le cadre du projet PÉRCÉA Bois (18315) développé à l’Ifao en collaboration avec l’UCL depuis 2018 pour l’étude et la restauration des bois de l’Ifao . Le riche corpus sur lequel se fonde ÉBÉNES offre l’unique opportunité d’analyser, de comparer et remettre en perspective des bois datés de l’époque pharaonique jusqu’à l’époque Ottomane afin d’obtenir ainsi u ne vision claire de l’évolution des usages de ce matériau : - Les bois de l’Ifao, - 200 objets sélectionnés au musée Égyptien avec Moamen Othman, directeur du département de la restauration, - La réserve du musée Copte - Les missions archéologiques de Deir el-Medina, Qoubbet el-Hawa, Éléphantine, Ouadi el- Jarf, Fustat Istabl’antar, Baouit. Parallèlement, le mobilier en bois analysé fera l’objet d’une vaste campagne de restauration qui permettra d’une part, de mieux comprendre l’histoire de l’objet en exami nant ses modes de fabrication, d’utilisation voire de réutilisation, et d’autre part, de développer différents outils pour les restaurateurs qui travaillent en Égypte : - Un volet de formation destiné aux restaurateurs égyptiens des musées et universités du Caire, - La publication d’un protocole de restauration des bois en Égypte et au Soudan, trilingue (arabe-français-anglais) en collaboration avec le Fitzwilliam Museum de Cambridge et l’UCL. La visibilité internationale du programme sera assurée à trois niveaux : à la publication du matériel analysé, s’ajoutera l’organisation à l’Ifao d’une journée d’étude et d’un workshop (2021), puis d’un colloque international en 2022. Ce dernier constituera la 2ème rencontre du colloque NetWood –  la 1ère à Londres en mai 2020 (coll. J. Auber de Lapierre (EPHE), V. Schram (Collège de France) et R. Seignobos (Ifao)en association avec le programme « Contextes et mobiliers ».    M I N I S T È R E D E L’ E N S E I G N E M E N T S U P É R I E U R E T D E L A R E C H E R C H E  5 Bilan des activités menées en 2019 / État de l'art Les disciplines variées mobilisées pour l’étude  du mobilier archéologique, en particulier les analyses des matériaux et des traces d’outils rendues possibles grâce au matériel portatif, donnent aujourd’hui les moyens de développer différents aspects de la recherche autour de l’artisanat du bois, favori sant la comparaison entre les sources textuelles et les données matérielles. ÉBÉNES est donc au cœur des problématiques actuelles de la recherche consacrée à la culture matérielle et aux réseaux commerciaux en Égypte. En cela, il s’insère parfaitement dans   les axes de recherche 1, 2 et 3 de l’Ifao. ÉBÉNES s’inscrit dans la continuité du projet PÉRCÉA Bois (18315) qui depuis 2018 se consacre à l’étude, l’analyse et la restauration de la collection des bois de l’Ifao. Ce projet a permis de réaliser l’inventai re de plus de 300 objets archéologiques, de les re- contextualiser et d’initier les analyses archéométriques sur une partie du mobilier. En cela, l’exemple des bois de Deir el -Medina dispersés entre diverses collections –  dont une importante part de la coll ection de l’Institut – , illustre les perspectives scientifiques visées par ÉBÉNES. Depuis 2018, suivant un protocole analytique précis qui sera développé pour l’ensemble des objets intégrés au programme –   à savoir, l’analyse systématique des matériaux, l’i nventaire des techniques de fabrication et traits stylistiques – , une « équipe bois » composée de trois égyptologues et de restaurateurs se consacre à l’identification des productions en bois du village. La restauration du mobilier a également été lancée. Par exemple, il a été possible d’analyser et de re -contextualiser plusieurs cercueils noirs datés du Nouvel Empire dont certains avaient été démantelés et dispersés à travers plusieurs collections muséales. La mise en perspective des différentes collections qui constituent le corpus d'ÉBÉNES permettra de poursuivre ces travaux sur des objets variés nous permettant d’avoir une vision à long terme des modes d’utilisation et de production du bois en Égypte. Parallèlement, PÉRCÉA Bois a donné lieu à deux sessions de formation des restaurateurs de l’Ifao. En guise de préambule à la publication du protocole de restauration trilingue, un premier protocole scientifique (fichier excel arabe/français) a été réalisé afin d’initier la restauration de la collection de l’Institut. Face à l’abondance du matériel archéologique, aux diverses problématiques liées à la conservation des bois en Égypte et au Soudan (insectes xylophages, humidité, sel), ces deux volets, la formation et le protocole de restauration, doivent être développés pour et avec les restaurateurs égyptiens favorisé par la synergie des différents acteurs du programme ÉBÉNES. Opérations envisagées en 2020 Les opérations envisagées pour 2020 sont variées. Elles concernent les deux branches du programme (analyses et restauration) et impliquent les différents collaborateurs du programme : Au Caire : - Poursuite de l’étude, des analyses et de la restauration des bois de l’Institut en vue de la publication de la collection et de la numérisation 3D des objets qui seront choisis après leur restauration (pas avant 2021), - Première mission d’inventaire et étude des bois de la réserve externalisée du Musée Copte à Fustat, - Premier volet d’étude et de restauration des objets sélectionnés au musée Égyptien, en collaboration avec Moamen Mohamed Othman. - Mission d’étude du matériel de tissage conservé à l’Institut, - Analyse des bois de Baouït - Une semaine de formation des restaurateurs égyptiens issus des différents musées et universités du Caire (NMEC, GEM,
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x